HIRATA A.


HIRATA A.
HIRATA A.

HIRATA ATSUTANE (1776-1843)

Philologue japonais, né à Akita, dans l’extrême nord du pays. À vingt ans, Hirata Atsutane quitte la clan d’Akita pour faire à Edo des études de littérature confucéenne, de stratégie et de médecine. La lecture de Motoori Norinaga l’amène à l’étude des classiques japonais. Il entre alors à l’école de Motoori Haruniwa, fils et successeur de Norinaga, dont il se dira le disciple posthume. Il se dégage cependant assez vite de son influence, pour militer en faveur du retour à ce qu’il croit être le shint 拏 primitif. En 1823, il présente ses œuvres à la cour de Ky 拏to et se rapproche de l’école Yoshida, bastion du shint 拏, à laquelle il s’efforce de faire partager ses idées, en enseignant aux prêtres son interprétation du shint 拏 ancien. Dès les années 1830, il a fait de nombreux disciples dans toutes les provinces. Lui-même ne prendra jamais directement position contre le gouvernement des Tokugawa, mais ses appels à la vénération de l’empereur et ses attaques contre le confucianisme, idéologie officielle du pouvoir, font qu’en 1841 ses écrits sont interdits et qu’il est banni dans sa province jusqu’à sa mort.

Cherchant à généraliser et à tirer des conclusions positives des théories de Motoori, il étend ses recherches à la Chine, à l’Inde et même à l’Occident, pour y trouver des termes de comparaison. Mais contrairement à Motoori, qui s’en tient aux documents, il en force l’interprétation dans le sens de ses idées préconçues. Après sa disparition, ses disciples formeront un véritable réseau de militants actifs, et parfois fanatiques, qui joueront un rôle de tout premier plan dans le renversement des Tokugawa et la restauration de l’empereur. Le nouveau gouvernement leur confiera en 1868 le ministère des Cultes, ce qui leur permet d’imposer la séparation du shint 拏 et du bouddhisme, tenu pour une doctrine étrangère en face du premier, religion nationale. Les excès commis par les agents du ministère, les destructions (en particulier de bâtiments et d’objets de culte bouddhiques), leur opposition aussi à l’autorisation du christianisme, mesure qui empêche la normalisation des rapports avec les puissances occidentales, aboutiront à une brutale volte-face du pouvoir. Écartés de toutes les fonctions officielles en 1872, ils apparaîtront du jour au lendemain comme les tenants d’un conservatisme rétrogade après avoir cru être le fer de lance de la rénovation. Les idées de Hirata Atsutane n’en connaîtront pas moins un retour en faveur à l’époque du militarisme impérialiste des années 1930; prises à la lettre, elles furent à l’origine, pour une bonne part, des erreurs d’appréciation et du caractère irréaliste de la politique des dirigeants japonais d’alors, et peuvent ainsi être considérées comme une des causes majeures de la catastrophe nationale de 1945. Cela est à souligner, car le shint 拏, tel qu’il est actuellement encore présenté au public occidental par les publications de nombreux auteurs, japonais ou autres, n’est le plus souvent qu’une nouvelle mouture d’interprétations qui, pour avoir fait la preuve de leur nocivité, n’ont pas même le mérite de l’authenticité historique. Les œuvres complètes de Hirata Atsutane ont été éditées à T 拏ky 拏 en 1911.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hirata — Kikō K.K Rechtsform Kabushiki gaisha Gründung 1951 Sitz …   Deutsch Wikipedia

  • Hirata — Hirata,   Atsutane, japanischer Philosoph, * Akita 1776, ✝ ebenda 1843; zählt als Schüler des Philosophen Motoori Norinaga zu den Begründern der Kokugaku (»Nationale Schule«), die, kritisch gegen außerjapanische Einflüsse gewendet, für alle… …   Universal-Lexikon

  • Hirata — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Hirata peut désigner : la ville d Hirata, au Japon ; Hiroshi Hirata, un auteur de manga (gekiga). Catégorie : Homonymie …   Wikipédia en Français

  • Hirata — Original name in latin Hirata Name in other language State code JP Continent/City Asia/Tokyo longitude 35.43333 latitude 132.81667 altitude 1 Population 28154 Date 2006 01 17 …   Cities with a population over 1000 database

  • Hirata Kiichiro — Hirata Tokuboku (jap. 平田 禿木; * 10. Februar 1873 in Tokio; † 13. März 1943), eigentlich Hirata Kiichirō (平田 喜一郎), war ein japanischer Anglizist und Essayist. Biographie Hirata Tokuboku wurde am 10. Februar 1873 als Hirata Kiichirō in Tokyo geboren …   Deutsch Wikipedia

  • Hirata Kiichirō — Hirata Tokuboku (jap. 平田 禿木; * 10. Februar 1873 in Tokio; † 13. März 1943), eigentlich Hirata Kiichirō (平田 喜一郎), war ein japanischer Anglizist und Essayist. Biographie Hirata Tokuboku wurde am 10. Februar 1873 als Hirata Kiichirō in Tokyo geboren …   Deutsch Wikipedia

  • Hirata (Begriffsklärung) — Hirata bezeichnet: einen japanischen Familiennamen: Akihiko Hirata (1927−1984), japanischer Schauspieler Noriyasu Hirata (* 1983), japanischer Badmintonspieler Peter Saburō Hirata (1913–2007), römisch katholischer Bischof von Oita und Fukuoka… …   Deutsch Wikipedia

  • Hirata Tokuboku — (jap. 平田 禿木; * 10. Februar 1873 in Tokio; † 13. März 1943), eigentlich Hirata Kiichirō (平田 喜一郎), war ein japanischer Anglizist und Essayist. Biographie Hirata Tokuboku wurde am 10. Februar 1873 als Hirata Kiichirō in Tokyo geboren. Er besuchte… …   Deutsch Wikipedia

  • Hirata Station — (平田駅) is the name of three train stations in Japan:# Hirata Station (Kochi) # Hirata Station (Shiga) # Hirata Station (Nagano) …   Wikipedia

  • Hirata, Fukushima — Hirata (平田村; mura) is a village located in Ishikawa District, Fukushima, Japan.As of 2003, the village has an estimated population of 7,781 and a density of 83.19 persons per km². The total area is 93.53 km².External links*… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.